La tortue de mer, une espèce menacée

La tortue de mer, une espèce menacée

La tortue de mer, une espèce menacée

Les tortues de mer occupent les fonds océaniques depuis 150 millions d’années. Ce sont les spectateurs d’une époque très lointaine. Malheureusement cette espèce marine est sur le point de s’éteindre. Leur existence est menacée en haute mer, mais également sur terre lorsqu’elles décident de venir y pondre leurs œufs.

Espèces en voie de disparition

Presque toutes les espèces de tortues de mer qui peuplent les océans du monde, sont menacées d’extinction. 5 grands fléaux menacent leur survie :

  • La pêche: Malgré que les tortues de mer ne soient pas les espèces visées par cette activité, elles sont souvent prises dans les palangres ou entre les mailles des filets droits ou dérivants. Selon une estimation, tous les ans, des centaines de milliers de tortues de mer, se retrouvent prises au piège et meurent accidentellement entre les mailles des filets.
  • Le braconnage des œufs et la prédation : la maturité sexuelle chez les tortues est atteinte à un âge plutôt avancé. Les plus précoces l’atteignent à 10 ans et les moins pressées à environ 40 ans. Avec des chances de survie de l’ordre de 1 sur 1000 pour les bébés tortues après l’éclosion, on s’imagine comment le renouvellement de la population sauvage peut être difficile. Les prédateurs tels que les chats, les chiens menacent les œufs et les bébés, mais surtout les oiseaux marins qui s’en repaissent. Les braconniers peuvent également prendre pour cible les œufs et les femelles qui sont faibles à l’issue de la ponte.
  • L’urbanisation des plages : les tortues de mer pondent sur la terre ferme pour se reproduire. Mais les berges se transformant avec l’urbanisation, la construction des infrastructures et des routes, les aires de nidification viables s’amenuisent de plus en plus.
  • La pollution : les résidus plastiques qui finissent à la mer sont une menace non négligeable pour les tortues de mer puisque celle-ci se nourrissent souvent de méduses qu’elles confondent parfois avec les sacs plastiques qui dérivent. Après ingestion, elles meurent asphyxiées. Les filets laissés à la dérive par les pêcheurs, constituent également un danger dans la mesure où ils bloquent les animaux marins et les empêchent de nager, de respirer et de se nourrir.
  • L’homme (Le plus grand prédateur) : dans l’environnement sous-marin, la tortue est exposée à de nombreuses menaces telles que le requin tigre, le grand requin blanc ou encore le requin bouledogue. Les gros poissons, les calamars, les poulpes et les oiseaux marins eux, se repaissent des bébés qui sont pour eux des proies faciles. Le mode de reproduction de la tortue de mer, est principalement ce qui met en danger sa survie car elle doit pondre ses œufs sur la terre ferme. Une fois sur la terre ferme, les œufs sont menacés par toutes sortes de mammifères, des mangoustes, des chiens, des crabes, des insectes, des oiseaux et enfin par le plus grand prédateur au monde : l’Homme.

 Tortue

Sur terre comme en mer, l’homme demeure le plus grand prédateur de la tortue de mer.

Sur terre, la tortue de mer est braconnée par l’homme pour ses œufs, sa viande, sa carapace et sa graisse. L’urbanisation des côtes a un effet néfaste sur les aires de ponte en raison de l’extraction de sable et de l’altération de la forêt littorale. D’un autre côté, les bébés tortues s’orientent vers les routes au lieu de la mer en raison des lumières dues à la présence humaine.

Sur la mer, la tortue de mer demeure menacée par la pêche en raison des captures fortuites par toutes sortes de dispositifs de pêche. A l’instar de la pollution marine, c’est l’une des principales causes de l’extinction des tortues de mer. Les déchets marins menacent les fonds marins et la surface de la mer puisque les tortues de mer se retrouvent prises au piège dans les marées géantes et finissent par mourir enchevêtrées ou asphyxiées.

 

AGIR POUR LES OCÉANS AVEC BLUESHELL

La marque de bijoux éco-responsables BlueShell s'engage à reverser une partie de ses recettes pour soutenir les associations qui œuvrent pour la préservation des océans. Ainsi, chaque collier, bague, boucles d'oreilles et bracelet acheté permet de dépolluer les océans et donne un sens à notre consommation. 

Vous pouvez également rejoindre le mouvement Blueshell en faisant la promotion de la marque et en devenant ambassadeur pour les océans.